5 astuces pour améliorer le référencement naturel d’un site Web

5 astuces pour améliorer le référencement naturel d’un site Web

Vous vous apprêtez à créer votre premier site web ou vous souhaitez améliorer le positionnement dans les résultats de recherche de celui que vous avez déjà, alors cet article va vous intéresser. Je vais vous dévoiler certains des 200 critères que Google tient à l’oeil pour le référencement naturel.

Il ne suffit pas d’avoir un site pour être trouvé par les internautes lorsqu’ils saisissent quelques mots dans un moteur de recherche. Le site doit être optimisé pour le référencement naturel aussi appelé référencement organique ou, en anglais, le SEO. On rêve toujours d’occuper la première place mais personne ne pourra jamais vous la garantir. Celui qui vous l’affirme vous ment. On vise surtout à apparaître sur la première page puisque plus de 90% des utilisateurs n’iront pas jusqu’à la deuxième page.

Les 5 principales erreurs concernent :

  1. L’expérience sur mobile
  2. L’unicité des contenus
  3. Les balises
  4. Les illustrations
  5. Les pages supprimées
Website design

Penser mobile.

Website sur mobile

De nos jours, une large majorité des recherches sur le net se font depuis mobile, que ce soit un smartphone ou une tablette. Désormais, un site qui ne serait pas lisible correctement depuis ces interfaces verra son positionnement fortement impacté. Dans certaines situations, ils pourrait même ne plus du tout être indexé et répertorié par les moteurs de recherche. On parle généralement d’un site responsive quand il peut s’adapter tous les types d’écrans.

Des contenus uniques et exclusifs.

Contenus uniques

Google aime l’unicité des contenus. Ainsi, un texte dupliqué d’une autre page de son propre site ou, pire encore, dupliqué depuis une page sur un autre site sera fortement sanctionné. Il est donc essentiel de créer un contenu unique pour toutes les pages et de ne jamais plagier la création d’autrui. Cela vaut aussi pour les métadonnées (la brève description que l’on peut lire dans les résultats sur Google) et les balises.

Les balises.

Codage

On ne les voit pas quand on parcourt une page sur Internet pourtant les moteurs chargés de l’indexation y accordent une grande importance. Les balises de titres permettent aux bots de comprendre la structure d’une page. H1 indiquera le titre principal et unique alors qu’H2, H3 et suivantes seront en rapport avec les sous-titres et intitulés de paragraphes. Sans lire le texte, elles leur permettent d’avoir une idée de l’ergonomie et de l’organisation générale de la page.

Les illustrations.

Optimiser les illustrations

Les images auront aussi des balises associées. Ainsi la balise ALT apportera une information sur la description de l’illustration. Il ne faut donc pas les oublier ou négliger. Elle sera utile lorsque le débit est trop lent pour l’affichage. Un texte apparaîtra à la place de la photo et vous saurez ce qu’elle représentait. Certaines applications rendant les sites accessibles aux personnes déficientes de la vue utilisent également cette indication. On veillera aussi à ce qu’elles ne soient pas trop lourdes. Inutile de publier des clichés en haute résolution alors que 72 dpi suffisent pour un écran d’ordinateur. Cela influencera la vitesse d’affichage de votre site.

Les erreurs de chargement.

Erreur 404

Vous avez sans doute vu apparaître, un jour ou l’autre, l’erreur 404. C’est le code qui correspond à une page inexistante. Cela arrive plutôt sur des sites qui ont évolué. Des pages ont été supprimées mais des liens vers ces pages existent toujours ailleurs. Cela démontre que l’arborescence d’un site, son maillage interne, doit être particulièrement bien pensé. Une telle mésaventure nuit à l’expérience de navigation et l’internaute risque de quitter votre site à jamais. On adosse souvent une sitemap à l’usage exclusif des robots d’indexation. C’est une sorte de plan du site qui lui permet de comprendre son organisation interne sans devoir tout parcourir.

Comme je le disais en introduction, Google utilise plus de 200 critères dans son algorithme. Même si certains sont connus, la plupart d’entre eux sont bien tenus secrets et évoluent très régulièrement. La dernière core update (mise à jour habituelle) a été effectuée dans la nuit du 4 au 5 mai dernier. Plus rarement, des mises à jour de fond sont apportées. Ainsi, fin octobre 2019, Google a annoncé le déploiement de BERT, la dernière avancée de son algorithme qui vise à mieux comprendre le langage naturel, les requêtes vocales notamment. Cette évolution a touché 10% des requêtes. Comprenez que, depuis sa mise en fonction, 10% des résultats affichés ne sont plus les mêmes que ceux qui seraient apparus plus tôt.

Tout ceci démontre l’intérêt de travailler son référencement naturel, de l’optimiser au mieux, lors de la rédaction des contenus qui alimenteront votre site Web. Avec les techniques de storytelling, c’est la grande spécialité de MediaBRU. Envoyez-nous un message et nous discuterons de votre situation car chaque cas est bien particulier.

Tagués avec : , ,

0 Comments on “5 astuces pour améliorer le référencement naturel d’un site Web